Créer un compte | S'identifier
Christ tenté par le Diable
(Texte du cours: Matthieu 4:1-11)

EPOQUE : 27 ans après J. C.
LIEU : Désert de Judée.
ENSEIGNEMENT PRATIQUE : Depuis que Jésus a été tenté en tous points, il est capable d’aider à triompher de leurs tentations ceux qui croient en lui.

    TEXTE D’OR : “Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu le servira lui seul” (Matthieu 4 :10)
LECTURES PERSONNELLES DE LA SEMAINE
Lundi - Matthieu 4:1-11.
Mardi - Genèse 3:1-15.
    Jeudi – Luc 22:3-6 ; 47-49.
Vendredi – Luc 20:3-6; 47; Actes 1:15-20.
Samedi – Jacques 1:2-6.
 
TEXTE BIBLIQUE A ETUDIER
(Matthieu 4:1-11)

A l’ouverture des Cieux par la Puissance d’en HAUT sur les rives du Jourdain succéda dans le désert, l’ouverture de l’enfer par les forces d’en bas. Après avoir levé les yeux vers la face de Dieu, le Seigneur Jésus dut affronter le sombre visage de Satan. Mais le résultat de la lutte n’était pas douteux, car il était conduit par l’Esprit. Toutefois, l’épreuveque traversa Jésus était selon la volonté de Dieu. Considérons les 3 points suivants.

I - BUT DE LA TENTATION

1) Prendre position : La question allait être :“Quelle sorte de Messie serait-il ?” Une lettre Juive déclare que si Jésus fut rejeté ce fut parce qu’il refusade satisfaire les espoirs politiques du peuple et dele délivrer de l’oppression romaine. Christ savait dequel Messie le peuple avait besoin (Jean 6:14, 15,26), Satan aussi le savait, c’est pourquoi il s’efforçade séduire Christ nouvellement oint, afin de le faire descendre du plan spirituel vers le plan physique. Mais Christ était le Messie de Dieu; il ne dévia pasde la ligne spirituelle bien que celle-ci dû le conduireau Calvaire.

2) Faire échec à Satan : Il était bon que celui qui allait prendre en main notre salut commence son ministère par un coup qui ruinerait le pouvoir de Satan. L’ancêtre de la race humaine, Adam, avait succombédevant la tentation du Diable et le second Adam reprenait l’avantage perdu lors de la première défaite(Rom. : 5:19-21).

3) Préparer notre Grand Sacrificateur : Il fut tenté par amour pour nous afin que nous puissions savoir que nous avons un Seigneur qui peut être près cenous et nous comprendre. Il a, en effet, été lui même tenté sur tous les points où nous pouvons l’être(Hébreux 4:14-16). Un médecin déclarait que tout chirurgien devrait subir une opération sérieuse afin qu’il puisse être plus doux et plus compréhensif vis-à-vis de ses malades. Notre divin médecin connaît toutes les souffrances humaines.

II - NATURE DE LA TENTATION

Satan lança contre le Maître de notre salut les troistentations suivantes :

1) Usage égoïste de la puissance : Si le Christ avait changé les pierres en pain, il aurait satisfait un besoin légitime, mais d’une façon illégitime. Le diable triomphe quand il peut amener un homme à s’enorgueillir de sa puissance spirituelle et à le persuader de s’en servir pour sa propre élévation. Par conséquent, à chaque degré de puissance que leSeigneur nous accorde, ajoutons cent degrés d’humilité.Dans un certain monastère, quand un frèreavait un éloquent sermon, il était d’usage de lui faire peler les pommes de terre. Voici une règle pleine de sagesse.

2) Suffisance et fanatisme : Satan cite un passage des Ecritures pour essayer de persuader Christ d’effectuer un saut spectaculaire du faite du temple. Mais cela était tenter Dieu, car Christ pouvait descendre par les marches. Quand nous nous écartons de la volonté de Dieu avec légèreté ou par une confiance exagérée en soi-même, nous ne pouvons pas espérer qu’il nous protégera. Le fanatisme est une des armes de Satan. S’il ne peut nous faire reculer, il essaiera de nous faire aller trop loin.

3) Ambition selon le monde : Je te donnerai les royaumes du monde “si tu te prosternes et m’adores” Pourquoi lutter ? Soyons amis. Naturellement, il te faut faire un pas vers moi. En fait, c’est ainsi que parla Satan. Celui qui cherche la popularité et une élévation toute charnelle dans le domaine religieux se trouvera bientôt sur le chemin des concessions qui conduit au désastre spirituel.

   

III - LEÇON A TIRER DE LA TENTATION

Aucun véritable chrétien n’est à l’abri de la tentation : il devient même une cible pour les traits de Satan. Les Israélites étaient à peine délivrés des liens de la servitude qu’ils étaient déjà poursuivis par Pharaon(Ex. 14:5-10). De même dès qu’une personne est convertie, elle peut subir les attaques du démon. Mais il y a un moyen de triompher de toute tentation.

1) Se rappeler qu’être tenté n’est pas pécher :(Jacques 1:2-12). C’est s’abandonner à la tentation qui constitue un péché. Aussi longtemps que nous disons “non” et refusons de céder à la tentation nous sommes victorieux (Luc 4:13-14). Catherine de Sienne était une femme consacrée à Dieu. Un jour qu’elle était la proie à d’horribles pensées, elle cria dans une prière : “Seigneur, bien que je haïsse ces choses, elles se présentent toujours à mon esprit. Pourquoi ?” La réponse ne se fit pas attendre : “Mafille si tu es horrifiée par ces pensées, c’est parceque je suis dans ton cœur et que ton amour pour moite fait haïr le mal.“ Alors, Catherine de Sienne comprit que la tentation venait de l’ennemi et que le Seigneur était satisfait qu’elle lui ait résisté. En fait, il avait permis la tentation pour éprouver sa foi.(1 Pierre 1:7).

2) Éviter les situations qui mènent à la tentation : Si Dieu nous délivre du péché de faiblesse, nous devons éviter les lieux et supprimer toute activité qui pourraient nous conduire vers le péché. Nous disons souvent que le Diable nous tente, mais nous tentons le Diable en pénétrant délibérément sur son territoire( Prov. 1:10 ; 16:29 ).

3) Demeurer occupé par de saines activités : Satan trouve de l’occupation pour des mains oisives. Spurgeon dit un jour : “Quelques tentations parviennent jusqu’à l’homme occupé mais toutes les tentations assaillent le paresseux”. Si notre énergie et nos possibilités sont au service de Dieu, ils seront réclamés en vain par l’ennemi. Après tout, se consacrer n’est pas autre chose que de dire ceci : “Seigneur tous mes talents, me forces, mon pouvoir, je te les donne pour que tu les utilises à ton gré” (Rom, 12:1 ;6:16-18). Jésus a dit : “Le prince du monde vient et il n’a rienen moi” (Jean 14:30). Toute la vie du Maître était si remplie de Dieu qu’il n’y avait aucune place pour le Diable. Veillons à ne laisser aucune place pour Satan(Eph 4:27).

4) Lutter contre la tentation avec la Parole deDieu : Quand nous nous trouvons dans le lugubre désert de la tentation, tourmentés par le diable, inutile de consulter nos propres sentiments : ils nous décevront. Il ne convient pas plus de discuter avec l’ennemi car c’est un logicien expert qui peut donnerà n’importe quel péché une apparence raisonnable et inoffensive, Le seul moyen sûr est de s’appuyer sur la Parole de Dieu et de refuser absolument de nous détourner de la largeur d’un cheveu du chemin de l’obéissance.

QUESTIONS

1. - Comment pouvons-nous savoir que la tentation de Christ était dans la volonté de Dieu ?

2. - Quelle décision prit Jésus dans le désert ?

3. - Pourquoi fallait-il que son ministère commençât par une tentation de la part de Satan ?

4. - En quoi ses tentations furent-elles semblables aux nôtres ?

5.- Quelles furent ses trois sortes de tentations ?

6 - Quand la tentation devient-elle un péché ?