Lecture : Ex. 20 : 3-5

Le grand jour est arrivé, vous avez finalement pu avoir la voiture neuve dont tout le monde rêve, et qu'est-ce qu'elle est belle !
Vous vous installez au volant, mettez la ceinture de sécurité et vous faites tourner le démareur. Vous partez sur la route et c'est alors que vous remarquez que le tableau de bord ne comporte aucuns instruments. Pas de compteur, pas de jauge à essence, pas de voyant de température…. Vous remarquez ensuite que la voiture n'a ni phares, ni clignotants et le pare-brise est teinté tellement sombre que l'on peut à peine voir à travers. Cela semble inhabituel, mais le vendeur vous a dit que c'était comme ça ! Mais malgré ça, la voiture possède une belle stéréo. Elle reproduit à la perfection toutes les musiques que vous pouvez désirer en stéréophonie. Les mirroirs sont conçus et placés spécialement de manière à vous mettre en valeur. Qu'importe si vous ne pouvez voir où vous allez---Vous ignorez même les coups de klaxon et les cris et les chocs que vous pouvez occasionner… Ce n'est pas votre problème, les gens n'ont qu'à se débrouiller… Mais vous commencez à être contrarié quand la voiture s'arrête et vous n'arrivez pas à comprendre pourquoi !!!
Cela semble ridicule : Cette petite parabole est une phtographie du comportement de notre société. Nous avons rejeté toutes restrictions, tout commandement, tout compteur de vitesse… Je n'ai pas besoin que quelqu'un me dise ce qu'est la vérité ! Je n'ai pas besoin qu'une autorité me dise comment je dois me comporter !!!


1 -Dieu !!!… Nous le manipulons !!!

a / - Nous cherchons à manipuler Dieu, quand nous cherchons à faire en sorte qu'il nous ressemble
Le premier commandement nous instruit à mettre Dieu en premier. Le second nous met en garde contre l'adoration de Dieu sous une fausse image ou une vision erronée de sa nature.

b / - Ex; 32 : 2 - "Aaron leur dit: Otez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. Et tous ôtèrent les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël! Voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Egypte. Lorsque Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s'écria: Demain, il y aura fête en l'honneur de l'Eternel!"

c / - C'est bien du vrai Dieu qu'Aaron est en train de parler : "Voici ton Dieu qui t'a fait sortir du pays d'Egypte… " et "Demain il y aura fête en l'honneur de l'Eternel" Aaron encourageait une vue déformée de Dieu.

d / - C'était un effort pour ramener Dieu à leur niveau. Dieu nous a créés à son image, mais nous essayons de le créer à notre image.
"Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!" Rom. 1 : 21

e / - Quand Ezéchias devint roi d'Israël, " Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d'airain que Moïse avait fait, car les enfants d'Israël avaient jusqu'alors brûlé des parfums devant lui: on l'appelait Nehuschtan. Il mit sa confiance en l'Eternel, le Dieu d'Israël; et parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent, il n'y en eut point de semblable à lui. Il fut attaché à l'Eternel, il ne se détourna point de lui, et il observa les commandements que l'Eternel avait prescrits à Moïse. Et l'Eternel fut avec Ezéchias, qui réussit dans toutes ses entreprises. Il se révolta contre le roi d'Assyrie, et ne lui fut plus assujetti." 2 Rois 18 : 4

f / - Le serpent d'airain qui avait été conservé comme souvenir de la façon dont Dieu les avait délivrés des serpents dans le désert, était devenu un objet magique avec des pouvoirs aux yeux d'Israël.


2 - Exemple d'idolatrie aujourd'hui dans le monde

a / - L'hindouisme, qui est la religion dominante aujourd'hui en Inde, a approximativement 350 millions de dieux et presque tous sont représentés par des idoles.
Les vaches et les rats sont adorés. Chaque année, les rats mangent tant de blé, l'équivalent d'un train dont les wagons iraient du nord de la France aux rives de l'Algérie en multipliant cela par deux…

b / - Personne ne les exterminera parce qu'ils sont sacrés.

c / - Il y a un magnifique hôpital à New Delhi pour les oiseaux. Là les créatures ailées sont adorées et reçoivent des soins médicaux onéreux, pendant que des êtres humains meurent de faim dans les rues juste à l'extérieur de l'hôpital.

d / - "Quel est le plus grand commandement ?… Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… Et ton prochain comme toi-même."


3 - Des idées déformées sur Dieu

a / - Ce n'est pas seulement en représentant Dieu en un objet inanimé ou une créature, que nous violons le second commandement. Une vue mentale déformée de Dieu est aussi une violation du deuxième commandement.

b / - Nous pouvons déformer notre vue de Dieu en déformant la loi de Dieu.

c / - Est-ce que nous recevons le salut par des œuvres méritoires, ou le salut est un don gratuit ?

d / - Ayant une fausse conception de Dieu, beaucoup veulent imposer à Dieu qu'il les sauve CAR IL LEUR DOIT LE SALUT. Ils ont fait beaucoup d'effort, Dieu leur doit…
"Jésus dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres: Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé." Luc 18 : 9

e / - Le Pharisien ayant une image déformée de Dieu, avait une image déformée de lui-même. Jésus essaye de nous donner sur Dieu une vue correcte, ainsi nous nous verrons tels que nous sommes.


4 - Nous pouvons avoir une vue déformée de Dieu, en déformant la grâce de Dieu

a / - Certains concluent que la grâce leur donne la liberté de vivre dans le péché. Cela peut nous amener à fermer les yeux sur ce qui est juste.

b / - C'est après avoir entendu parler des merveilles de la grâce de Dieu, que les Romains en étaient arrivés à cette conclusion. Paul va rétablir leur raisonnement, concernant la liberté de vivre dans le péché : "Que faut-il en conclure? Devons-nous continuer à vivre dans le péché pour que la grâce de Dieu soit plus abondante? Certainement pas! Nous sommes morts au péché: comment pourrions-nous vivre encore dans le péché ?… Mais quoi? Allons-nous pécher parce que nous ne sommes pas soumis à la loi mais à la grâce de Dieu? Certainement pas!" Rom. 6 : 1 et 15 F.C.

c / - Une fausse opinion de Dieu peut nous laisser croire que Dieu laisse faire envers le péché.

d / - Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Comment est-ce que Dieu pourrait être un Dieu de compassion s'il nous permétait de vivre des styles de vie destructeurs que le péché nous impose ?


5 - Nous pouvons nous créer une fausse image de Dieu en ne comprenant pas la patience de Dieu

a / - Dieu n'est pas un tyran à l'affût pour nous punir pour nos péchés. "Celui qui n'avait reçu qu'un talent s'approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné; j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi." Mat. 25 : 24

b / - Il s'était fait une fausse représentation de Dieu.
Certains pensent qu'ils sont humbles quand ils admettent qu'ils sont faibles et ne peuvent pas vivre ce que Dieu attend de nous;

c / - Nous violons le second commandement en nous faisant de lui une fausse représentation.

d / - Une telle distorsion nous empêche de faire l'œuvre de Dieu. Il ne faut pas s'imaginer qu'il nous faut atteindre un certain niveau avant d'être accepté par Dieu.

e / - Dieu est plein de compassion et nous accepte tel que nous sommes et il est patient dans nos progrés.

f / - Cette vérité sur Dieu rend possible que nous commencions à le servir au niveau auquel nous sommes parvenus.

Histoire du fils prodigue :
Dans cette histoire, Jésus essaye de corriger le point de vue que ses auditeurs avaient sur Dieu.
Le fils prodigue et le frère aîné avaient une fausse image sur Dieu. Après avoir dépensé son héritage, le prodigue retourne à la maison avec l'intention de devenir un mercenaire. Mais il fut accepté comme un fils. Le frère aîné ne pouvait comprendre comment le père pouvait accepter son frère après avoir dilapidé l'héritage. Les deux avaient besoin d'une mise au point sur l'image qu'ils se faisaient sur Dieu.


6 - Nous pouvons nous créer une image défigurée de Dieu en croyant qu'il nous faut louer Dieu pour gagner ses bénédictions

a / - La vraie louange reconnaît ce que Dieu a fait, est en train de faire et fera. " Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude." Ex. 20 : 1

b / - Si l'homme doit obéir à Dieu, C'EST A CAUSE DE CE QU'IL A FAIT ET NON POUR QU'IL LE FASSE.

c / - Ce n'est pas parce qu'Israël va louer Dieu qu'il va être délivré d'Egypte… Il l'était déjà ! Et ce n'et pas parce qu'il va obéir aux commandements, il est déjà béni.

d / - Il est évident que la vraie obéissance et la vraie louange jaillissent d'un cœur qui a compris ce que Dieu a fait pour lui.

e / - L'amour infaillible de Dieu est à la base de notre amour et de notre louange. La délivrance divine ne nous est pas octroyée parce que nous l'avons mérité et les bénédictions continuelles de Dieu ne nous sont pas dispensées parce que nous les avons gagnés. Dieu nous a sauvés et continuera de nous sauver. VOILÀ CE QUI NOUS POUSSE A LA LOUANGE ET A L'OBEISSANCE.

f / - " Voici, l'oeil de l'Eternel est sur ceux qui le craignent, Sur ceux qui espèrent en sa bonté, Afin d'arracher leur âme à la mort Et de les faire vivre au milieu de la famine. Notre âme espère en l'Eternel; Il est notre secours et notre bouclier. Car notre coeur met en lui sa joie, Car nous avons confiance en son saint nom. Eternel! que ta grâce soit sur nous, Comme nous espérons en toi!" Ps. 33 : 18


7 - Nous avons une fausse conception de Dieu quand nous pensons que Dieu est responsable de tout le mal qui nous arrive

a / - Nous devons comprendre que Satan a pour but notre destruction ET DIEU A POUR BUT DE NOUS SAUVER.

b / - C'est par le péché que la mort est entrée dans le monde et c'est Satan qui l'a apporté.

c / - Quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous pouvons nous trouver, Satan cherchera notre anéantissement, alors que Dieu cherche notre totale délivrance

d / - Conclusion :
Une fausse conception de Dieu nous laissera dans la misère parce que nous cherchons que Dieu SE CONFORME A NOTRE FACON DE PENSER.

e / - Ce serait le summum de la folie de chercher d'amener le Dieu Tout-Puissant, Omniscient et Omniprésent, à se mettre au diapason de notre existence humaine et de nos pensées.

Si nous avons de Dieu, une vue erronée, cela ne l'oblige pas de se mettre au niveau de cette vue !

Illustration :
Un éléphant et une souris traversaient un pont suspendu. Le pont se mit à trembler. La souris se retourna et dit à l'éléphant, "Tu as vu comme NOUS avons fait trembler le pont !"