Lecture : Ex. 20 : 13

Es. 5 : 20 - "Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume!" ... Il y a un peu plus d'un an, dans une télévision, l'Évêque John Spong de l'église Épiscopale, a dénigré la foi chrétienne, s'est moqué de la naissance virginale, de la résurrection, de l'autorité des Écritures, de la pureté morale, et des Dix Commandements. Cet homme a eu l'audace de se dire un vrai chrétien, tout en niant chaque vérité reconnue comme fondamentale pour la foi depuis 2000 ans. Devant une foule de jeunes gens, il leur a demandé de nommer les Dix Commandements, et alors l'un après l'autre, a ridiculisé l'idée qu'ils puissent représenter un guide fiable pour la vie d'aujourd'hui.
Voilà un homme qui se tenait devant des centaines d'auditeurs, affamés mais trompés, appelant le bien mal et le mal bien !
C'est peut-être dans ce 6ème Commandement qu'on voit le plus, le bien appelé mal. "Tu ne tueras point."
Il y a des gens dans la société qui disent, "c'est mal d'ôter la vie par le moyen de la peine capitale, à un tueur en série, brutal et plein de haine, ," mais d'autre part se serait normal de démembrer un bébé innocent et en pleine santé, dans le sein de sa mère !

Utilisant des croix, un homme a évalué ainsi le nombre de morts : Pour la guerre de Corée, 1 croix. Pour la guerre du Viet Nam, 1 croix. Pour la 1ère guerre mondiale, 2 croix et demi. La seconde guerre mondiale, 11 croix. Pour les I.V.G. 800 croix !

Certains diront que c'est mal de tuer un animal de laboratoire afin de tester un vaccin, MAIS par contre que c'est bien d'assister le suicide d'une personne âgée qui n'est plus jugée utile.
On se bat pour préserver la vie de centaines espèces menacées, certains arbres et certaines plantes, mais ces mêmes personnes ne semblent pas concernées de la mort de milliers de chrétiens au Soudan et ailleurs.


1 -Le 6ème Commandement estime hautement la valeur de la vie humaine

a / - C'est Dieu qui est l'auteur de la vie. Il a créé les hommes à son image et à sa ressemblance.
Nous partageons certains attributs qui n'existent pas dans le reste de la création.

b / - Nous reflétons sa gloire, même si c'est faiblement. Dieu est une personne et nous sommes des personnes. Il désire et nous désirons. Il pense, nous pensons. Il ressent, veut et agit ; Nous ressentons, nous voulons et agissons.

c / - Les êtres humains méritent le respect parce qu'ils sont créés à l'image de Dieu. " Par la langue nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l'image de Dieu. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi." Jac. 3 : 9

d / - La raison principale pour ne pas maudire, c'est parce que les hommes portent l'image de Dieu.
Si même maudire est proscrit, il va de soit que nous ne pouvons pas tuer. Étant à l'image de Dieu, l'auteur de la vie, nous devons être des protecteurs de la vie et non des preneurs de vie.

e / - Ne nous étonnant pas si la vie est dévaluée autour de nous. La théorie de l'évolution déclare que nous sommes le produit du temps et du hasard. L'être humain n'a donc pas de but ultime ; La vie humaine n'a donc pas de valeur éternelle ! Tout a commencé avec un big bang et se terminera avec le réchauffement de la planète.

f / - Nous serions seulement des êtres qui ont évolué au sommet de la chaîne alimentaire.

2 - Certains chrétiens ne comprennent pas la controverse, Évolution-Création.

a / - Au contraire, ça a des répercutions directes sur la valeur humaine et donc sur les questions morales.
La Parole de Dieu nous dit que la vie humaine a une grande valeur, précisément parce que Dieu a fait de nous, la couronne de sa création.

b / - Seuls les êtres humains sont destinés à la communion avec Dieu. Nous sommes destinés même à juger les anges.

c / - A moins que nous ne retrouvions le concept biblique, de la spécificité de l'homme, nous ne comprendrons jamais pleinement pourquoi c'est mal de tuer.

d / - Il faut toutefois faire la distinction entre, tuer et commettre un meurtre. (Action de tuer volontairement un être humain.) Commettre un meurtre, c'est tuer, mais tuer n'est pas forcément commettre un meurtre !

e / - La mort peut être portée dans une légitime défense, dans la peine de mort ; La mort peut survenir aussi dans une guerre juste.


3 - L'exemple dans la légitime défense :

a / - Les Pacifistes, parfois font appel à ce commandement, pour supporter leur position contre les non-violence. Mais ce n'est pas le but de ce commandement. Deux chapitres plus loin, Ex. 22 : 2, il est dit, " Si le voleur est surpris dérobant avec effraction, et qu'il soit frappé et meure, on ne sera point coupable de meurtre envers lui ;"

b / - Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas dans l'Écriture, des arguments pour le pacifisme, mais que ce commandement ne traite pas de cela. Il s'agit ici de l'interdiction de tuer volontairement un être humain !


4 - L'exemple dans la peine de mort :

a / - La peine de mort est-elle efficace ou admissible
? Il est possible que les chrétiens diffèrent dans leur point de vue ! Mais ce commandement n'interdit pas la peine de mort !

b / - Le même Dieu qui nous a donné ce commandement, a aussi prévu la peine de mort dans un certain nombre de crimes : " Celui qui frappera un homme mortellement sera puni de mort Mais si quelqu'un agit méchamment contre son prochain, en employant la ruse pour le tuer, tu l'arracheras même de mon autel, pour le faire mourir. Celui qui frappera son père ou sa mère sera puni de mort. Celui qui dérobera un homme, et qui l'aura vendu ou retenu entre ses mains, sera puni de mort. Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort." Ex. 21 : 12

c / - Dieu n'a certainement pas prévu ce commandement pour interdire la peine de mort, si quelques lignes plus loin, lui-même ordonne l'usage de la peine de mort.

d / - Gen. 9 : 6 - " Si quelqu'un verse le sang de l'homme, par l'homme son sang sera versé ; Car Dieu a fait l'homme à son image."

e / - Certains disent que, puisque l'homme porte l'image de Dieu, la peine de mort est aberrante.
Mais Dieu, au contraire, dit que si tu supprimes l'image de Dieu qui est dans l'homme, ta propre vie sera supprimée !

f / - La mort judiciaire avait pour but de rehausser la valeur suprême de la vie humaine. Si elle est pratiquée avec justice, elle atteindra ce but.


5 - Le N.T. est pratiquement silencieux concernant la peine de mort.

a / - Dans Rom. 13, Paul dit
: " Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal."

b / - Ce texte reconnaîtrait aux gouvernements, le droit de mettre à mort les criminels, mais il ne l'exige pas !

c / - Hélas ! L'exemple aux U.S.A. donne raison à ceux qui sont opposés. Ce sont surtout les pauvres et les minorités qui subissent la chose, alors que les riches avec de puissants avocats, y échappent.


6 - Les guerres justes :

a / - Là aussi les pacifistes utilisent le 6ème commandement contre toute participation aux guerres. Mais ici, il en est de même puisque Dieu, plusieurs fois dans l'A.T. a commandé à son peuple d'aller à la guerre.

b / - Par contre, il serait question d'interdire les guerres d'agression. Aussi toute atrocité en tant de guerre. Tuer des non combattants ou exécution de prisonniers de guerre.

c / - Mais vous ne pouvez pas laisser des criminels venir tuer des innocents, sans chercher à les arrêter par tous les moyens.

d / - Que serions-nous devenus, durant la seconde guerre mondiale, si des armées ne s'étaient opposées à Hitler etc.… ? Ce que le 6ème Commandement interdit :


7 - Le meurtre par préméditation :

a / - Verser le sang innocent, ôter la vie délibérément afin de se débarrasser d'un ennemi, est un meurtre pur et simple. Sans exception, c'est la violation de la loi de Dieu.

b / - Je ne pense pas qu'il soit utile d'argumenter sur ce sujet, là, nous sommes tous d'accord !

c / - Ce cas est désigné comme, meurtre au premier degré.

d / - Mais il y a le cas appelé


8 - Homicide sans préméditation :

a / - On l'appel aussi, meurtre au second degré. C'est un terme légal pour parler d'ôter la vie intentionnellement, mais sans préméditation.

b / - Par exemple dans une crise de jalousie pour une femme, un homme tue un autre.Poussé à bout par une attitude exaspérante, un homme se jette sur un autre et le tue. Ce n'était pas prémédité.

c / - Tuer un être humain, même si ce n'était pas prémédité, est défendu par ce commandement.


9 - La mort accidentelle, causée par négligence et irresponsabilité :

a / - Appelé homicide involontaire, ou homicide par négligence
. C'est l'homicide sans intention de donner la mort.

b / - C'est l'homicide par imprudence. Un docteur prescrit le mauvais médicament ou un chauffeur conduisant négligemment...

c / - Certaines sociétés peuvent mettre en danger la vie d'autrui, par négligence. Ex. l'usine AZF...
Elles n'ont pas l'intention de tuer... mais des vies humaines sont mises en péril. d / - Ex. 21 : 28 - "Si un bœuf frappe de ses cornes un homme ou une femme, et que la mort en soit la suite, le bœuf sera lapidé, sa chair ne sera point mangée, et le maître du bœuf ne sera point puni. Mais si le bœuf était auparavant sujet à frapper, et qu'on en ait averti le maître, qui ne l'a point surveillé, le bœuf sera lapidé, dans le cas où il tuerait un homme ou une femme, et son maître sera puni de mort."

e / - Il y a dans la Bible une grande variété d'accidents possibles.

10 - Les guerres d'agression :

a / - Voilà un acte condamné par le 6ème commandement.

b / - Agresser un peuple sans aucune raison, si ce n'est le désir de domination, de convoitise…de puissance…


11 - Le suicide :

a / - C'est une autre façon de tuer, défendu par le 6ème commandement.

b / - C'est un sujet très délicat à traiter.

c / - Le nombre de jeunes et d'ados qui se suicident, dépasse le nombre de tués sur les routes.

d / - Plutôt que de les condamner, nous devrions leur apporter la seule espérance contre le mal de vivre.



12 - L'euthanasie :

a / - "La mort douce." Mais elle est interdite par le commandement. "C'est l'acte délibéré de préparer ou choisir une mort indolore dans le but humain de mettre fin à la douleur de quelqu'un qui souffre de maladie incurable ou de blessure ".

b / - Nous avons aujourd'hui des médicaments et des technologies qui poussent les gens à prétendre avoir "le droit de mourir", médicalement assisté.

c / - le serment d'Hippocrate, à l'origine, c'est que le docteur doit conduire le patient vers la guérison.

Dans un sondage, un pourcentage assez important de docteurs ont admis avoir hâté, à l'occasion, la mort de leur patient.

d / - Le cas est différent, quand la personne a un électroencéphalogramme plat, et qu'elle est seulement maintenue en vie artificiellement par une machine. Rien n'oblige de prolonger cette situation.


13 - La haine et la colère :

a / - Dans le Sermon sur la Montagne, Jésus nous a donné son propre commentaire sur le 6ème commandement.

" Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! Mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! Mérite d'être puni par le feu de la géhenne." Mat. 5 : 21

b / - Nous ne pouvons pas dire :
"Je n'ai jamais tué personne, alors je suis en règle avec ce commandement."

c / - Ce n'est pas du tout ce que dit Jésus !

d / - Aussi précieuse que soit la vie physique, pour Dieu la vie spirituelle est bien plus importante.
Il est concerné par notre naissance, mais bien plus encore par notre nouvelle naissance !