Voici aujourd'hui deux questions à propos de Dieu, Elles ne se ressemblent pas entièrement mais plutôt se complète et peuvent ainsi être accolées comme vous le verrez.

Je lis la première : "La divinité, nous demande-t-on, la divinité est-elle toujours proche de nous dans notre vie ou bien Dieu a-t-il laissé à l'homme la responsabilité de se diriger seul puisqu'il a accordé à tout âtre humain tout ce qui lui est nécessaire pour vivre et lutter,lui-même ?".

J'essaie de répondre : d'après la Bible, voyez-vous, dès le commencement Dieu a été mêlé à la vie du monde et en particulier préoccupé de la vie de l'homme, ses difficultés, ses problèmes, ses tentations, ses chutes et son sauvetage. C'est au premier homme que dans ce beau jardin d'Eden où il l'avait placé, Dieu avait crié un soir : "Adam, Adam, où es-tu" ? Cette préoccupation de Dieu pour sa créature et pour sa vie reste pour lui un souci de tous les instants.

Et l'on peut dire que toute la Bible est un long récit des moyens que Dieu emplois et a employés au cours des siècles, pour se préoccuper, de l'homme et de sa destinée. Certes, sur le plan matériel, beaucoup de gens aujourd’hui disent que l'on peut vivre sans Dieu, qu'il peut suivre sa route et pourvoir à sa subsistance tout seul. Mais en fait, si l'on se passe délibérément de Dieu, on l'oublie, on en paie le prix, tant au physique qu'au moral. Voyez-vous, Dieu a créé l'homme à son image, à sa ressemblance et quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas échapper au fait que cette ressemblance éveillera en vous les ambitions que Dieu lui-même a voulues pour vous.

Je m'explique, l’être humain ne se contente jamais de manger, boire, dormir et procréer puis un jour mourir. C'est même là ce qui désespère certains de nos jeunes ! "vivre, vivre", demande récemment un chanteur connu, « vivre pourquoi, gagner quoi, quatre planches de bois et des clous, non merci » Ainsi chantait ce Jeune... et ceci est vrai sur le plan le plus large. Même si un jour, tout le monde pouvait posséder auto, salle de bain, confort, instruction, liberté, se poserait à lui la question : Pourquoi ?

Certes, nous avons la possibilité et la, responsabilité de pourvoir à notre vie matérielle bien que (chacun le sait, hélas !) jamais la misère, la faim, et la sous-alimentation n'ont fait autant de victimes qu'aujourd'hui, même dans nos grandes cités ultramodernes. Nous avons à travailler pour juguler cette misère, c'est notre responsabilité très claire mais même si nous parvenons à cela, il restera toujours un grand vide au cœur des hommes.

"L’homme ne vit pas seulement de pain", a dit Jésus très justement. Il a besoin de cette divine présence de celui dont la parole seule peut nourrir notre cœur affamé de vérité et d'amour. Et nous croyons que plus la science et le pouvoir de l'homme se développeront, plus il aura besoin de connaître Dieu son Père, qui seul peut combler le vide ce, son cœur.

Et voici une autre question qui parle aussi de Dieu, je la lis : "Dieu nous a-t-il donné, pour se faire connaître à nous, autre chose que l'étude de la nature ?"
Reconnaissons qu'en effet Dieu se donne à connaître à nous par le spectacle de tout ce qui nous entoure. En admirant les merveilles de sa création, nous pouvons déjà imaginer quelle est sa puissance et sa sagesse. Comme la Bible le chante : "Les cieux proclament la gloire de Dieu et le firmament célèbre ses œuvres merveilleuses".

Certes, cet émerveillement s'explique chez ce poète antique, biblique cet inspiré oriental, frappé la régularité et l'ordre des astres et des saisons... mais plus tard, dans les écrits du grand apôtre chrétien Saint Paul, trouvons la même affirmation : "Les invisibles réalités de Dieu, écrit-il, se montrent clairement depuis la création du monde grâce à cela même qu'il a créé et qui nous manifeste sa puissance et sa divinité. Ceux qui le nient sont inexcusables."

Croyez-vous que Saint-Paul ait tort ?
Puis Dieu s'est révélé à nous à travers notre conscience qui est une des caractéristiques de l’être humain. Au dedans de nous, cette voix nous indique ce qui est mal et cette voix parle en chacun. Nous risquons vraiment de nous mutiler si nous refusons d'écouter ce que nous dit notre conscience et bientôt alors nous encourrons même la danger de ne plus l'entendre. Mais elle est une mystérieuse révélation qui nous parvient de la part de Dieu pour nous guider vers lui. Dieu s'est révélé par la Bible et en particulier par la vie de Jésus. La Bible nous apprend comment Dieu a envoyé son propre fils dans ce monde pour y vivre cette vie pure, rayonnante et merveilleuse et pour nous libérer de la puissance cruelle du mal.

Par la Bible et par Jésus-Christ, possédons vraiment la révélation parfaite de Dieu dans son amour, dans sa justice est dans sa puissance. Mais elle nous révèle aussi le besoin que nous avons tous de lui, et notre responsabilité envers lui. Dieu emploie alors un autre moyen qui nous éclaire cette Bible elle-même et nous la rend actuelle : son esprit qui parle à nos cœurs.

Aujourd'hui, Dieu nous parle par son esprit par lequel il se communique lui-même à nous. Notre Dieu est un Dieu vivant, c'est-à-dire non pas seulement comme un livre, la Bible ou une histoire passée ou même le plus beau des modèles offert, à notre exemple, comme l'a été Jésus pendant sa vie terrestre.

Non, Dieu est le Dieu présent qui s'offre à nous. Son amour, sa force, sa vie, il nous les donne si seulement nous mettons en lui notre confiance.

Comment ne pas essayer nous aussi, à moins que ce ne soit déjà fait, de connaître par nous-mêmes ce Dieu vivant qui nous est si proche ? Il nous tend la main, saisissons-la.